Eglise Sainte Cirice

L'Eglise Saint-Cirice, petit bijou d'art roman du XIIe siècle niché dans la vallée du Salyndre, est le monument emblématique de la commune de Saint-Cirgues-de-Prades. Elle figure en 1179 parmi les possessions de l'abbaye Saint-Chaffe du Monastier confirmées par une bulle du pape Alexandre III. Comme la plupart de nos églises romanes, elle a connu diverses évolutions au cours des siécles, notamment l'adjonction de plusieurs chapelles latérales et la construction d'un clocher rudimentaire au XVIIe siècle, plusieurs fois modifié et restauré en 2010. On notera d'abord le portail roman ouvert au sud, très simple, sans tympan, avec ses larges voussures dont deux s'appuient sur des colonnettes et dont une clef porte une inscription "IIII".

A l'intérieur, on découvrira d'abord la nef typiquement romane avec ses deux travées voûtées en plein cintre renforcées par des doubleaux reposant sur les simples consoles. Dans le fond et la nef tout en haut côté ouest on trouve une petite ouverture et sur le sol dallé un beau bénitiercirculaire en grès et une belle cuve baptismale en pierre noire à douze faces. De part et d'autre de la deuxième travée de la nef s'ouvrent deux chapelles dont les voûtes d'arêtes sont renforcées par des puissantes nervures et s'appuient sur des arcs doubleaux et des formerets. Les murs d'extrémité sont percés de fenêtres cintrées et des niches abritent quatre statues restaurées. La nef se termine par un choeur encadré par deux autres chapelles, le tout également voûté d'arêtes, dans le même style que les chapelles latérales précédentes. Ces deux chapelles datent de 1593 pour celle du sud et de 1841 pour celle du nord.